+33 (0)1.58.71.21.99

Vocabulaire

Dictionnaire boursier

Indicateurs Représentation graphique Figures chartistes Vocabulaire Chandelier japonais
575 termes référencés :


Elder Ray (Bear Power et Bull Power)

Description

L’indicateur Elder-Ray a été développé par Elder en 1989 et présenté au public français dans « Vivre du trading ». Le nom Elder Ray inclut deux indicateurs distincts : Bear Power et Bull Power. Ses deux indicateurs font une partie intégrante de sa méthode de trading appelé « Triple écran », mais ils peuvent aussi être utilisé seule afin d’évaluer le rapport de force entre les haussiers et les baissiers. Voici comment l’auteur présente son indicateur : « Pour connaître le succès en trading, il n’est pas nécessaire que vous prédisiez l’avenir. Vous avez besoin de savoir qui des haussiers ou des baissiers a le contrôle du marché afin de prendre vos positions en phase avec le groupe dominant. L’Elder-ray vous permet de savoir quand les haussiers et les baissiers gagnent et perdent en puissance. L’Elder-Ray combine les meilleures fonctionnalités des indicateurs de suivi de tendance et des oscillateurs. Il inclut une moyenne mobile exponentielle, autrement dit un indicateur de suivi de tendance. Ses autres composantes, le Bull Power (force haussière) et Bear Power (force baissière) sont des oscillateurs. » Ainsi, l’indicateur Elder Ray est composé de deux indicateurs distincts « Bull Power » et le « Bear Power ». Chacun de ces indicateurs mesure la puissance des haussières (Bull Power) et des baissières (Bear Power) en regardant l’écart entre les points extrêmes d’une barre et la Moyenne Mobile Exponentielle.

Méthode de Calcul

Bear Power = plus haut – MME Bull Power = plus bas – MME Graphiquement, ces indicateurs sont présentés sous forme d’histogrammes.

Analyse

Comme le dit Elder : « le plus haut de chaque barre reflète la puissance maximale des haussiers dans le cadre de cette barre », « le plus bas d’une barre quelconque représente la puissance maximale des baissiers » et « une moyenne mobile montre le consensus moyen sur la valeur ». Les deux indicateurs représentent donc la capacité de chaque camp respectif à décaler la valeur plus ou moins loin du consensus moyen incarné par la valeur prise par la MME. Il y a deux cas de figure possibles suivant lesquels des deux camps domine le marché. Si les haussiers dominent, le bar-chart sera entièrement au-dessus de la MME, les deux indicateurs sont positifs. Lorsque les baissiers dominent le marché, le bar-chart est entièrement au-dessous de la MME. Ainsi, plus le Bull Power est élevé, plus les haussiers sont forts et plus le Bear Power est négatif, plus les baissiers sont forts. L’opportunité d’achat se présente quand les forces baissières diminuent, donc quand le Bear Power devient négatif et commence à remonter vers 0. Le moment opportun de vente à découvert se présente quand les haussiers perdent en puissance, donc quand le Bull Power remonte au dessus de 0 et commence de retomber vers sa ligne centrale. Ainsi, dans le cadre de la recherche des opportunités d’achat il faut utiliser le « Bear Power » et prendre position lorsque la pression baissière diminue. Dans le cadre de la recherche des signaux de vente, il faut utiliser le Bull Power et vendre lorsque la pression acheteur commence à retomber. Voici les conditions d’achat selon Elder : - la MME est croissante,- le Bear Power est négatif, mais il monte. A ces deux conditions obligatoires, s’ajoutent deux autres souhaitables qui renforcent le signal d’achat : — le dernier pic du Bull Power est supérieur à son pic précédent, — le Bear Power forme une divergence baissière. Voici les conditions de vente à découvert selon Elder : - la MME est décroissante, - le Bull Power est positif, mais baisse. Voici les deux autres conditions facultatives qui renforcent le signal : - le dernier creux du Bear Power est plus inférieur que son creux précédent, - le Bull Power forme une divergence baissière.
Liens Ignorer la navigationAccueil > Analyse technique > Vocabulaire