Détermination du stop La détermination du stop constitue le meilleur moyen de préserv">
+33 (0)1.58.71.21.99

Vocabulaire

Dictionnaire boursier

Indicateurs Représentation graphique Figures chartistes Vocabulaire Chandelier japonais
575 termes référencés :


Stop de protection

Description

Détermination du stop

La détermination du stop constitue le meilleur moyen de préserver votre capital. Le niveau de stop va déterminer la perte maximale pouvant être subite par la position. L'emplacement du stop doit être cohérent avec le niveau de cours où le scénario est invalidé et le niveau de risque encouru par la position maximum. Lorsque le stop est touché, la position devra être systématiquement clôturée. Plusieurs méthodes existent pour déterminer le niveau du stop :
  • la première consiste à calculer, en pourcentage, la perte maximum tolérable au-delà de laquelle la position sera soldée
  • la seconde méthode, qui est plus pertinente, consiste à placer un niveau de stop correspondant à un niveau technique important.
L'acheteur placera son stop de protection quelques centimes en dessous d'un support important. Réciproquement, le vendeur à découvert placera son stop de protection quelques centimes au-dessus d'une résistance. L'intérêt de décaler de quelques centimes permet d'éviter à l’investisseur de se faire « sortir » inutilement du marché.

Exemple

Dans un portefeuille de 20 000 ', une ligne représente 10% du capital, soit 2 000 '. Cette ligne est composée de 20 actions à 100 '. L'investisseur détermine un niveau de perte maximum de 5% sur la position (soit 100 'sur les 2 000 '). Le stop de protection sera alors placé à 95 '. Si ce niveau est atteint par le marché, la position sera clôturée et le capital initial sera impacté à hauteur de -0.5%. De la même manière, la définition du stop selon des niveaux techniques ou des configurations chartistes pour une position ne doit pas impacter le capital total de plus de 2%.

Réajustement du stop

Lorsque la position est prise et qu'elle évolue dans le sens escompté, l'intervenant se doit de maximiser son rendement tout en sécurisant une partie de ses gains. Deux méthodes qui reposent sur le réajustement du stop sont alors couramment utilisées.

Réajustement simple du stop

La première méthode consiste à réajuster progressivement son stop au fur et à mesure que la valeur évolue dans le sens souhaité. Ainsi, dans une position initialement acheteuse, le stop sera graduellement remonté alors que, dans une position initialement vendeuse, ce dernier sera descendu. L'objectif premier est que le stop dépasse le point mort de la position. Ainsi, une partie des gains sera sécurisée si les cours venaient à se retourner.
Liens Ignorer la navigationAccueil > Analyse technique > Vocabulaire