+33 (0)1.58.71.21.99

Vocabulaire

Dictionnaire boursier

Indicateurs Représentation graphique Figures chartistes Vocabulaire Chandelier japonais
575 termes référencés :


Amortissements

Description

L'amortissement est la constatation comptable de la perte de valeur subie par un bien du fait de son utilisation ou de sa détention par l'entreprise. Il recouvre donc, de fait, deux phénomènes distincts : l'usure due à l'utilisation d'un bien (machines, agencements, carrières, véhicules, immeubles, etc.) et l'obsolescence, due au fait que les actifs de production utilisés par l'entreprise peuvent devenir désuets compte tenu de l'évolution technologique du secteur d'activité.

Inscription en charge pour le calcul des bénéfices de la dépréciation supposée subie par un bien utilisé pour l'exploitation. Exemple: une installation dont le prix de revient est de 10 millions de F. soit 1,5 millions d'euros permet de déduire chaque année 0,15 million d'euros des bénéfices lorsqu'elle est amortie sur 10 ans. C'est l'amortissement linéaire c'est-à-dire réparti également sur toute la durée d'utilisation du bien. On peut pratiquer des amortissements massifs, accélérés, différés (en l'absence de bénéfices). On peut, et même on doit, en vue de donner plus de sincérité au bilan, amortir des valeurs incorporelles (parts de marchés, brevets, survaleurs ou écarts d'acquisition). Des amortissements suffisants peuvent laisser subsister une valeur résiduelle sur les biens amortis qui n'apparaîtra pas au bilan mais constituera une sorte de réserve occulte.

On désigne également par amortissement le remboursement d'une dette en une ou plusieurs fois.