+33 (0)1.58.71.21.99

Indicateurs

Librairie des indicateurs

Indicateurs Représentation graphique Figures chartistes Vocabulaire Chandelier japonais
113 Indicateurs référencés :


Points Pivots Classiques

Description

Les points pivots se présentent sous forme de 7 lignes horizontales, calculées sur la base des cours de la veille. Le point de départ de calcul est la détermination de Pivot. C’est la ligne centrale de la séance qui permet de déterminer la tendance de la valeur et sert de base de calcul pour les niveaux de résistance et de support. A partir de ce niveau il est possible de calculer les trois niveaux de support et les trois niveaux de résistance.

Méthode de Calcul

Pivot = (H + B + C)/3

Notez qu’il existe deux variantes pour calculer le point pivot. Leur but est de compenser les gaps d’ouverture entre les deux journées de trading. Ainsi, les deux variantes intègrent dans le calcul des points pivots le cours d’ouverture du jour.

Variante 1 : Pivot = (H + B + O jour)/3
Variante 2 : Pivot = (H + B + C + O jour)/4

R3 = Piv + ((H – L) * 2)
R2 = Piv + (H – L)
R1 = (2 * Piv ) — L

S1 = (2 * Piv ) — H
S2 = Piv — (H – L)
S3 = Piv — ((H — L) * 2) ;

  • H est le cours le plus haut de la veille
  • B est le cours le plus bas de la veille
  • C est le cours de clôture de la veille.
Les 7 lignes ainsi obtenues sont généralement tracées sur des graphiques intradays.

Analyse

Les points pivots doivent être utilisés sur des valeurs liquides, telles que les indices boursiers, les grosses capitalisations, le marché des devises.
La principale ligne « le pivot » permet de déterminer si la valeur évolue dans une dynamique haussière ou baissière.
Si les cours sont au-dessus du pivot, la force est du côté des acheteurs. Si les cours sont en dessous de pivot, la force est du côté des vendeurs.
Les règles d’utilisation des lignes R1, R2, R3 et S1, S2, S3 sont les mêmes que pour les niveaux de supports-résistances classiques. C'est-à-dire, les lignes R1, R2, R3 permettent de déterminer les objectifs haussiers lorsque les cours franchissent à la hausse le pivot. De même, les lignes S1, S2 et S3 servent de support ou d’objectif, dans le cas de cassure à la baisse du point pivot.
En d’autres termes, la cassure à la hausse d’un des niveaux des points pivots peut être considérée comme un signal haussier. Dans ce cas, le stop doit être placé juste en dessous du niveau dépassé et l’objectif minimum est déterminé par le niveau pivot suivant.
Il est de même pour les cassures à la baisse.

Par exemple, lorsque les cours enfoncent le support S1, on peut s’attendre à un mouvement de baisse en direction de support suivant, représenté pas le niveau S2.
Dans le cas, d’une vente à découvert sur la cassure de S1, votre stop de protection doit être fixé juste au dessus du niveau enfoncé. Donc au-dessus de S1.

Graphique

Copyright Waldata (c)
Liens Ignorer la navigationAccueil > Analyse technique