Si vous n'arrivez pas à lire ce message, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.waldata.fr/mailing/130830/index.asp
 

Module

FX Trading Tools


cliquez ici
 
Téléchargez le pack VIX
Nécessite le logiciel WalMaster Xe
Cliquez ici

Revoir les webinaires WalMaster Xe
- Waldata Cast: Cliquez ici
- Chaine Waldata Youtube: Cliquez ici
 
Logiciel

WalMaster Xe

cliquez ici

VIX... Prenez de l’avance...
Relativement peu connus du grand public, mais surveillés comme le lait sur le feu par les professionnels, les indices de la volatilité (VIX, VCAC … ) sont des outils permettant d’évaluer avec précision le risque de retournement du marché. Aujourd’hui lorsque l’ensemble des marchés actions ont atteint des niveaux élevés et qu'un risque de retournement apparait naturellement, il devient indispensable d’inclure dans votre analyse de la situation la lecture de ces indices. WalMaster Xe vous fournit tous les outils pour réaliser une analyse et une lecture efficace.

Comprendre les indices de volatilité

De par leur principe de construction, les indices de volatilité reflètent le niveau de la volatilité anticipé par les acteurs du marché. On appelle ce type de volatilité, la « volatilité implicite ». Elle est calculée à partir des niveaux de prix des options d’achat (call) ou de vente (put) portant sur un indice de marché, par exemple le CAC 40 ou le SP500.

Il s’agit donc bien d’un indice avec des capacités « prédictives », car il tient compte non pas des mesures historiques comme la plupart des indicateurs techniques, mais bien des anticipations des acteurs du marché concernant la volatilité à venir.

Pour bien comprendre les informations fournies par les indices de volatilité, il faut rappeler de façon simplifiée le principe du marché d’options.

Une option d’achat (call) donne droit à son possesseur d’acheter un actif (action par exemple) à un prix déterminé (prix d’exercice ou strike). Inversement, une option de vente (put) donne droit à son possesseur de vendre un actif à un prix déterminé. Pour acquérir ce droit, un acheteur d’option doit payer une prime au vendeur d’option. Le vendeur de l’option qui reçoit le montant de la prime prend donc un engagement ferme d’acheter ou de vendre l’actif sous-jacent au prix déterminé. Le risque de l’acheteur est donc limité au montant de la prime payée et celui du vendeur est illimité et dépend de l’évolution du prix de l’actif sous-jacent au moment de l’échéance de l’option.

Pour gérer ce risque important, les vendeurs d’options doivent prendre en compte plusieurs facteurs afin de calculer le prix auquel ils sont prêts à vendre les options. L’un de ces facteurs est naturellement la volatilité du marché. Plus le marché est volatile et plus la gestion du risque pour les vendeurs d’options est difficile. Alors le prix des options sera élevé. Logique, car plus le risque est grand, et plus la rémunération exigée est élevée.

Lorsque l’incertitude sur l’avenir du marché d’action augmente, les primes d’options ont tendance à augmenter et l’indice de volatilité augmente automatiquement. Vous comprenez donc facilement pourquoi les indices de volatilité sont souvent appelés les « indices de la peur ».

Analyse et interprétation avec le WalMaster Xe

L’indice de la volatilité le plus regardé au monde est sans doute le CBOE Volatility Index, plus connu par son symbole de négociation (mnémonique) VIX. Comme son nom l’indique, l’indice est calculé par le Chicago Board Options Exchange et reflète la volatilité incluse dans le prix des options à 30 jours sur le S&P500. Pour le marché français, l’équivalent du VIX est le CAC 40 Volatility Index avec le mnémonique VCAC.



• Dans votre WalMaster Xe vous pouvez afficher aisément ces indices sur les graphiques en utilisant les deux mnémoniques VIX et VCAC.
• Vous pouvez télécharger ici un pack que nous avons préparé pour vous, une fois le pack téléchargé puis installé, vous retrouverez l'écran graphique dans la liste de "Graphiques" sous le nom "Indices de volatilité".

A présent nous allons étudier l’évolution de l’indice SP500 et de l’indice VIX conjointement


Le premier constat que l’on peut faire, le VIX a une corrélation négative forte avec le SP500. C’est-à-dire que la hausse du SP500 est accompagnée par une baisse du VIX. Inversement une baisse du marché est accompagnée par une hausse du VIX. Ceci est normal, car les marchés sont structurellement haussiers et une tendance haussière rassure les investisseurs.

De ce constant, on peut déduire des règles d’analyse simples mais redoutablement efficaces :



• Une tendance haussière doit être accompagnée par une baisse ou une stagnation du VIX. Lorsque cette situation n’est pas respectée, une correction ou un retournement de tendance est fort probable.
• Les points de retournement du marché (SP500) sont précédés par le retournement du VIX.
• Pour détecter le retournement du VIX, il est possible d’utiliser la moyenne mobile du VIX et les tracés chartistes.

Cependant, il est encore possible d’aller plus loin dans l’analyse en observant les différents niveaux du VIX. Afin de faciliter la lecture et l’interprétation, nous avons inclus dans l’indicateur de WalMaster Xe le calcul automatique du niveau moyen de l’indice et du niveau planché constatés sur l’historique disponible sur le graphique.



Une étude sur les 20 dernières années nous permet d’établir les règles suivantes :
• Le VIX proche de 10, annonce une correction à venir.
• Le VIX qui s’installe au-dessus de son niveau moyen à 20, annonce un retournement de la tendance à la baisse.

Conclusion
Comme vous pouvez le constater, les règles d’interprétation sont très simples, et armé de bons outils avec votre WalMaster Xe, une telle analyse régulière vous prendra que quelques minutes et vous permettra de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Si vous ne désirez plus recevoir les ewsletterter Waldata cliquez ici