Si vous n'arrivez pas à lire ce message, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.waldata.fr/mailing/100108/index.asp

atexpert divergences avancees Walmaster
Comment gagner quand les marchés baissent

Cette semaine nous allons étudier le signal de "vente à découvert" détecté par Walmaster grâce à votre AtExpert© « Divergences Avancées ».
Ce signal est apparu sur ARCELORMITTAL le 12 janvier 2010.

Avant de poursuivre, rappelons que l’ensemble des ressources et des modules WalMaster© fonctionne sur les marchés, aussi bien à la hausse qu'à la baisse.
Ainsi grâce aux signaux de vos AtExpert© vous pouvez travailler quelle que soit la situation du marché.

L’objectif de ces cas pratiques est de vous permettre d’améliorer la compréhension des signaux lancés par vos AtExpert© .

Cliquez ici pour voir l'espace de travail complet de l'atexpert Divergences avancées de votre WalMaster.


 
carnet de trading:
La vente à découvert :
- Est pratiquée sur les actions éligibles au SRD.
- n’est pas autorisée dans le cadre d’un PEA.
- peut être pratiquée via l’utilisation des CFD ou les Warrants.


carnet de trading:
Les divergences haussières et baissières sont souvent suivies par un retracement de 50%
- l’outil de retracements de Fibonnacci est très pratique pour évaluer le niveau de la cible.


carnet de trading:
Plus la tendance qui précède la divergence est rapide et plus le retournement sera de forte amplitude.



AtExpert© « Divergences Avancées » est utilisée avec des paramètres par default avec comme base de calcul 1 jours sur 2 ans. Toutes les analyses et décisions sont prises après la clôture du marché.


Cliquez ici pour avoir plus de détails sur le module AtExpert Divergences Pro de votre WalMaster.
1. Détection du signal.
Le 12/01/2010 l’AtExpert « Divergences Avancées » indique une divergence baissière sur ARCELORMITTAL. Les points intéressants de ce signal sont les suivantes :

• Le signal intervient dans de forts volumes.
• La force de la divergence indiquée par la colonne « interprétation » est importante.
• Le signal est cohérent avec la situation globale du marché (le CAC 40 baisse depuis 2 jours)
• la colonne "interprétation" indique qu’il est toujours possible d’intervenir sur la valeur. (malgré la baisse de 5.57% depuis le début de la divergence)
Nous passons à l’étape suivante et analysons graphiquement la situation de la valeur afin de valider ou invalider le signal.



2. Analyse de la situation et validation du signal.
L’analyse graphique rapide de la valeur met en évidence les points importants suivants :

• La divergence baissière intervient près d’une zone de résistance majeure à 35 - 35.50€.
• La divergence apparait après une très forte tendance haussière et une progression des cours de plus de 50%.
• Les cours ont enfoncé la moyenne mobile exponentielle à 10 périodes qui servaient de support à la tendance haussière.


3. Mise en place d’une stratégie et évaluation du risque.
Une fois que les éléments de l’analyse technique discrétionnaire nous permettent de définir clairement la situation de la valeur, nous pouvons utiliser l’assistant de money management afin de déterminer notre stratégie :

• Investissement de 5000€, soit 155 titres au cours de clôture à 32.20.
• Le stop est à 34.12€, juste au-dessus du dernier swing de la divergence.
• La cible est à 27.40€. Ce niveau représente un niveau de résistance majeur qui se situe également entre 50 et 61.80 % du retracements de Fibonnacci. C’est également le niveau probable indiqué par le trend haussier.
• Le Risque-Reward est à 2.39 et reste raisonnable, même s’il faut privilégier un R/R au-dessus de 3.



4. Ouverture de la position.



Le 13 janvier la valeur ouvre en baisse à 31.9. La position est ouverte au cours d’ouverture.
• nous enregistrons la position dans la gestion des portefeuilles du WalMaster
• nous plaçons les alertes sur le stop et la cible
• nous envoyons à notre broker, un ordre d'achat (Rachat) de 155 titres à « seuil de déclenchement » à 34.12€.
C’est notre stop de protection qui nous protége contre les retournements soudain du marché.



5. Suivie de la position.
Les jours suivants l’ouverture de notre position est difficile psychologiquement, car la valeur stagne et tente même un léger rebond. Toutefois, la divergence est validée et nous conservons notre position.

En « intraday » le marché reste volatile, mais la clôture est toujours proche de l’équilibre. On sent l’absence des acheteurs.
• Le 20 janvier, la valeur quitte le range et entame un mouvement de baisse franc.
On déplace notre stop et on le place juste au-dessus de la résistance CT à 33.38.
• Le 21 janvier, le mouvement baissier se confirme et nous déplaçons notre stop sur le niveau de point mort à 31.83€.
Notre risque est à 0 et on peut tranquillement laisser courir nos gains.
• Le 29 janvier, les cours entament un rebond technique à proximité de notre cible sans pour autant l’atteindre. Nous abaissons notre stop à 30.95€ (50% de retracement du mouvement baissier) et on conserve notre position.
• Le 3 février, la correction est terminée et le marché ce retourne de nouveau. On déplace le stop à 30.10€.



6. clôture de la position.
Aujourd’hui le 5 février 2010 les cours ont touché notre cible initiale à 27.40 €. Toutefois, le RSI n’est pas survendu et l’ouverture avec un gap à la baisse laisse croire à la poursuite du mouvement. Nous allons conserver notre position en déplaçant le stop de protection à 28.21€ (juste au-dessus du gap).
Dans ce cas si notre stop est touché nous allons gagner approximativement 560€ net, pour un investissement initial de 4939€. Ce qui représente un gain potentiel de plus de 11%.

Si vous ne désirez plus recevoir les newsletter ter Waldata cliquez ici