on ne devient pas leader sans raison

Logiciel de bourse détecteur d'opportunités

Graphique boursier

L’analyse technique se fonde sur l’étude des cours de bourse et de leur représentation graphique dans le but de prévoir les mouvements des marchés. Elle repose sur une conception cyclique de l’histoire. Il est en effet possible d’identifier certains phénomènes qui auront tendance à se reproduire. L’analyse graphique met ces phénomènes en évidence en faisant ressortir des configurations techniques caractéristiques. Celles-ci sont recherchées dans l’analyse de figures chartistes, de chandeliers japonais et d’indicateurs techniques. L’apparition de ces configurations permettra à l’analyste technique de détecter les tendances suivies par les cours, les phases de retournement, et de fixer des objectifs de cours.

Naissance et évolution de l’analyse technique

Les chandeliers, premières représentations graphiques:
Les premières représentations graphiques des cours ont été développées par les japonais au XVIème siècle grâce à la méthode des chandeliers. Leur ambition était de prévoir les mouvements futurs des prix sur le marché du riz. L’analyse des chandeliers est restée cependant peu connue en Occident jusque dans les années 90 où elle fut redécouverte par Steve Nison avec « Japanese Candlestick Techniques ». L’analyse des chandeliers, qui est considérée aujourd’hui comme l’une des méthodes les plus pertinentes, s’est vu généralisée à l’ensemble des actifs financiers depuis 1990.

L’analyse graphique chartiste L’analyse graphique chartiste traditionnelle est apparue aux Etats-Unis, à la fin du XIXème siècle. Elle est née de la théorie de Charles Dow (1850-1902), qui est également le père du célèbre indice Dow Jones et fondateur du Wall Street Journal. Charles Dow a mis en évidence l’existence de tendances et de mouvements bien déterminés sur le marché.

Pour l’auteur, le marché se décompose en plusieurs tendances qui s’imbriquent et s’enchevêtrent les unes dans les autres selon des périodes différentes. De cette constatation empirique, il est possible d’identifier des configurations qui sont à la fois récurrentes et reproductibles dans le temps.

L’analyse graphique Elliottiste
L’analyse graphique Elliottiste est une composante de l’analyse technique répondant à une certaine philosophie du marché. La théorie Elliottiste repose sur la théorie de Dow et de l’évolution cyclique des cours de bourse. Les marchés financiers fluctuent en suivant une certaine perfection ordonnée par la nature. Selon Elliott, le marché suit des cycles qui se décomposent en vagues. Ces vagues obéissent à des règles bien précises. Chaque vague se décompose en sous-vagues, elles-mêmes décomposées en sous-vagues, et cela de manière infinie. Cette théorie peut être mise en perspective puisque les mêmes phénomènes peuvent se reproduire et se décomposer sur tous les horizons de temps. Malgré l’intérêt suscité par cette théorie, sa mise en pratique et sa complexité la rendent difficilement appropriable.

L’analyse graphique moderne
L’analyse technique moderne est apparue dans les années 70 avec W. Wilder. Elle coïncide avec la vulgarisation de l’outil informatique. L’analyse technique moderne repose sur des indicateurs mathématiques et statistiques. Elle utilise la capacité et la puissance des ordinateurs afin d’effectuer les séries de calculs inhérents à ces indicateurs. Ces derniers ont pour objectif de détecter l’existence de tendances, mais également les premiers signes d’essoufflement indiquant leur retournement. L’analyse technique moderne vient donc compléter l’analyse technique traditionnelle dans la prise de décisions.