Si vous n'arrivez pas à lire ce message, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.waldata.fr/mailing/080808/index.asp


Les stops de protection

Préservez votre capital avec
Walmaster

Afin de préserver votre capital, malgré la volatilité importante des marchés, vous devez assurer la bonne gestion de vos stops de protection.
Il est alors important de rappeler les règles de base de MoneyManagement et leur application dans votre logiciel WalMaster..

Les grands principes
Le stop est le niveau de prix à partir duquel vous considérez que votre  position sur la valeur doit être impérativement clôturée.

Le stop initial
Le stop dépend de la situation de chaque valeur. Généralement pour des positions à l’achat, il est placé sous les récents plus bas. Le stop initial  définit  le niveau à partir duquel votre stratégie est invalidée

Le stop représente le montant maximum que vous acceptez de perdre si les choses ne se passent pas comme vous l’avez prévu. Le stop initial définit alors votre risque maximal.
Notez qu’un stop touché ne doit pas vous faire perdre plus de 2 % de votre capital global. Risquer plus sur une position peut mettre en péril votre survie financière.

Le stop glissant
Lorsque vous avez déjà une position gagnante, le stop glissant représente le montant des plus values que vous allez conserver, si le marché se retourne contre vous.
Dans ce cas, le stop est dit « glissant » car il accompagne votre position au fur et à mesure que les cours progressent.

En principe, tout stop de protection initial devient un stop de protection glissant dès l’instant ou votre position devient gagnante.

Il est inconcevable pour un investisseur ou trader organisé, de voir un gain latent devenir une perte réalisée.

Dès que votre position devient gagnante vous devez déplacer votre stop initial (que vous avez placé à l’achat sous les récents plus bas), sur le niveau de votre point mort que vous pouvez calculer automatiquement avec le module de Money Management de WalMaster.


Par la suite votre « Stop glissant » doit être remonté (positions acheteuses) périodiquement . Le stop glissant ne doit jamais être abaissé et inversement pour les positions de vente à découvert.

Exercice Pratique:
- Le 16 juillet 2008 suite à une divergence haussière nous achetons 100 actions WENDEL à 58 €. Le stop technique initial est placé à 54.30 € - sous le plus bas du 15 juillet. Nous allons placer une alerte sur ce niveau de cours. Le lendemain le cours progresse et notre position devient gagnante. Nous devons maintenant protéger nos plus values. Pour ce faire nous allons :
- Déplacer le stop sur le niveau de point mort à 58.16 €.
- Suivre l’évolution de la position avec l’indicateur de « Stop Limite de sécurité d’Elder.
- Fin juillet - première correction. Le stop est déplacé juste en dessous du creux à 65.90 €.
- Une fois que le dernier plus haut est dépassé, notre stop est déplacé sur ce seuil. Actuellement il est alors à 72.46 €. Une plus value confortable de 24 % environ est préservé.
La technique de glissement du stop utilisée dans ce cas pratique vous permet de laisser courir vos gains sans risque.

Le suivi de position dans WalMaster

Définir votre  stop initial
 -   L'analyse chartiste et l'assistant de MoneyManagement de WalMaster vous permettent de définir  votre stop de départ

Placement du stop initial
 - Placer une alerte soit directement à partir du module de MoneyManagement soit avec les tracés chartistes.

Déplacement du stop sur le niveau du Point mort.
- le point mort est calculé automatiquement par le MoneyManagement ou manuellement.

Suivi de la position du stop glissant
- Utilisation des indicateurs  : Stop Limite de Sécurité d’Elder ou Chande & Kroll Volatility Stop.
  et/ou déplacement manuel à la souris.


Si vous ne désirez plus recevoir les news letter Waldata cliquez ici