Si vous n'arrivez pas à lire ce message, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.waldata.fr/mailing/060614/index.asp
 

Nouveautés
WalMaster Xe


Consultez sur site Cliquez ici
Consultez en vidéo Cliquez ici
 
Awesome Swing Force

 
- Revoir la vidéo : Cliquez ici
- Voir toutes les vidéos: Cliquez ici
 
Calendrier des formations

Formation Swing Trading
reste quelque places 20 et 21 juin 2014
Voir le calendrier de la semaine cliquez ici

Assistant "Risk Management"  pour  WalMaster Xe.
 
Sur le marché, la bonne gestion du risque est sans doute la clé du succès et de la performance à long terme. La bonne gestion du risque est une composante essentielle de la performance finale. Le nouvel assistant de gestion de risque développé pour WalMaster Xe a donc pour objectif de vous donner une méthode simple pour protéger votre capital.



Principe de fonctionnement.


Le principe de base consiste à travailler avec un risque constant, c’est-à-dire avec le montant de perte maximum clairement déterminé. Ce montant doit représenter une petite fraction de votre capital. Par exemple une perte de 0.25 ou 0.5% de votre capital par position est tolérée. De tels montants vous assurent, qu’en cas de pertes successives, votre capital ne subira qu’une perte très limitée et « facilement » récupérable.



La façon la plus souvent utilisée consiste à prendre des positions d’un montant fixe puis placer le stop à une distance fixe du prix d'achat. Par exemple, si vous vous autorisez a perdre 100€ par position, vous pouvez décider de trader systématiquement avec 10000€ et placer le stop à 1% du prix d’entrée. On appelle ce type de stop un stop financier.

Toutefois, une telle approche de gestion du risque est loin d’être optimale. Sur le marché le stop de protection doit être placé en fonction des considérations techniques et non des considérations financières. Pour être efficace, le stop doit être placé sous les supports ou au-dessus d'une résistance. Le stop doit également tenir compte de la volatilité. Or en utilisant des stops financiers, il est impossible de tenir compte de ces critères.




La bonne solution consiste donc à utiliser la taille de la position en tant que variable d’ajustement. Autrement dit, vous ajustez la taille de votre position en fonction de votre stop afin que le montant de perte ne dépasse pas la limite fixée.

À priori c’est plus long à calculer, mais c’est bien plus efficace. Et au final avec le "Risk Manager" de WalMaster Xe c’est très simple.



 
Application pratique.

Le Risk Manager est un assistant visuel que vous pouvez ajouter sur tous les graphiques. Le dialogue est accessible par un simple clic sur l’icône.



Le menu "Assistants visuels", source WalMaster Xe

Afin de calculer la taille optimale de votre position, l’assistant vous demande de renseigner quelques informations de base.

Premièrement, vous devez déterminer le montant maximum de perte tolérée. Pour ce faire, il suffit de renseigner le montant de votre capital et le pourcentage de perte acceptée. Vous aurez à renseigner ces informations qu’une seule fois.


Le deuxième élément à renseigner à chaque prise de position concerne votre stratégie, donc :

- votre prix d’achat ou de vente à découvert
- votre stop et votre objectif de cours.


Le stop et l’objectif de cours doivent être déterminés en fonction de la situation technique de chaque valeur. Pour le reste des calculs, votre Risk Manager se charge de tout et vous permet de connaitre instantanément la taille optimale de votre position et le ratio Risque/Reward.

Cas spécifique des traders Forex et contrats futures.

Votre Risque Manager tient compte de la spécificité du marché à terme et du Forex.

Lorsque vous travaillez sur les contrats futures, vous devez renseigner la valeur du point. Pour le contrat CAC40 le montant du point est de 10€. Donc lorsque l'indice varie d'un point vous gagnez ou perdez 10€. La taille de la position sera alors indiquée en nombre de contrats que vous pouvez acheter ou vendre.

Lorsque vous travaillez sur le Forex, votre compte est libellé dans une monnaie de référence. Pour les traders européens, il s’agit naturellement de l’Euro. Afin de comparer le comparable, vous devez donc ramener le tout à l’Euro.

Dans les champs « EUR/base » vous devez donc renseigner le taux de change entre l’euro la devise de base de la parité.

Par exemple si vous prenez une position sur GBP/USD la devise de base de la parité est GBP. Pour que vos calculs soient adaptés à votre situation nous allons saisir le taux de change entre EUR/GBP. La taille de la position représente alors le montant que vous pouvez traiter en lot de 100 000.




Conclusion

En utilisant ces règles de gestion du risque très simples et facile à mettre en application grâce à votre Walmaster vous mettez à l’abri votre capital et assurez votre survie financière sur les marchés. Il serait dommage de ne pas le faire.
   






Si vous ne désirez plus recevoir les newsletterter Waldata cliquez ici