+33 (0)1.58.71.21.99

Indicateurs

Librairie des indicateurs

104 Indicateurs référencés :

- %R de Williams
- Accumulation distribution de Williams (ADW)
- Accumulation Distribution des Prix
- Accumulation Swing Index
- AdLine Cumulative
- AdLine de Zweig
- AdLine ratio
- Alligator Indicator
- Aroon up et Aroon Down
- ATR (Average True Range)
- ATR Trailing Stop
- Bande de Keltner
- Bandes de Bollinger
- Bandes de Bollinger (Oscillator de Bollinger %B)
- Bêta
- Bollinger Bandes Width
- CCI (Commodity Channel Index)
- Centre de Gravité
- Chaikin Oscillateur
- Chande and Kroll Volatility Stop
- Chande Momentum Oscillator
- CSI (Commodity Selection Index)
- Cycles
- Detrend Price Oscillator
- Directional Movement Index (DMI)
- Droite de regression linéaire
- Ease of Movement (EOM)
- Elder-Ray (Bull Power et Bear Power)
- EMV (Arm's Ease of Movement Value)
- End Pooint Moving Average (EPMA)
- Enveloppe des moyennes mobiles (EMM)
- Filtre de Kalman
- Force Index
- FR (Force Relative)
- Fractal Dimension Index (FDI)
- Guppy Moyennes mobiles multiples (GMMA)
- HHV (Highest High Value)
- Ichimoku Kinko Hyo
- KAMA
- Keep on Trading (KOT)
- Klinger Volume Oscillator (KVO)
- Know Sure Thing (KST)
- Koncorde
- LLV (Lowest Low Value)
- MACD (Moving Average Convergence Divergence)
- Mass Index
- Median Price
- MFI (Money Flow Index)
- MM (Moyennes mobiles)
- Momentum
- Momentum Ratio
- Moving Average Convergence Divergence Zero Lag Dema(MACD)
- Moving Average Convergence Divergence Zero Lag Tema(MACD)
- Moyennes mobiles arithmétiques (MMA)
- Moyennes mobiles de Hull
- Moyennes mobiles exponentielles (MME)
- Moyennes mobiles pondérées
- Moyennes mobiles Smoothed
- Moyennes mobiles triangulaire (MMT)
- Multi-courbes
- NVI (Négative Volume Index)
- OBV (On Balance Volume)
- Oscillateur de Bollinger (%B)
- Oscillateur Prix Tendance (OPT)
- Performance
- Points et figures
- Points Pivots Classiques
- Points Pivots de Camarilla
- Points Pivots de Fibonacci
- Price Channel
- Price Oscillator
- PVI (Positive Volume Index)
- PVT (Price and Volume Trend)
- Random Walk Index
- RAVI (Range Action Verification Index)
- Regression linéaire: R2
- Repulse et repulse moyen
- Retracement 90
- ROC Price (Rate of Change)
- RSI (Relative Strength Index)
- RVI (Relative Volatility Index)
- SAR (Parabolic Stop and Reversal)
- Soutien Résistance Cours
- Standard Déviation
- Stochastique
- Stochastique DiNapoli (SDN)
- Stochastique Pondérée Moyen Terme (STPMT)
- Stochastique RSI
- Stop limite de sécurité
- SuperTrend
- Swing Index
- Time series Linear Regression
- Total Price
- TPR (Typical Price)
- TRIX (Triple Exponential Moving Average)
- TRIX Momentum
- TVI (Trade Volume Index)
- VHF (Vertical Horizontal Filter)
- VIDYA (Variable Index Dynamique Average)
- Volatilité de Chaikin
- Volumes
- Weighted Close
- Williams Ultimate Oscillator
- Zig-Zag
Imprimer Imprimer pdf Imprimer le PDF


OBV (On Balance Volume)

Description

Description

L’OBV ou On Balance Volume est un indicateur développé par Joseph Granville qui cumule les volumes d’une valeur selon le sens de variation du cours. Il permet donc d’apprécier à travers les volumes les pressions acheteuses ou vendeuses.

Ainsi, cet indicateur permet de mesurer la force ou la faiblesse d’une tendance et d’identifier les risques de retournement de la tendance.

L’OBV repose sur le principe que les prix représentent le consensus haussier ou baissier sur la valeur et les volumes représentent l’engagement des participants. Un OBV en hausse montre que les acheteurs sont très forts et inversement si l'indicateur est baisse.

Comme le souligne A.Elder : « Lorsque l’OBV ne prend pas la même direction que les cours, les émotions collectives ne sont pas en phase avec le consensus collectif. Une foule suivra plus facilement son cœur que sa raison. C'est la raison pour laquelle les changements de cap des volumes précèdent souvent les changements des prix. »  

Méthode de Calcul

L’OBV effectue un rapport entre la variation des volumes et des cours. Il est donc calculé en additionnant les volumes du jour quand le cours monte, et en soustrayant les volumes du jour quand le cours descend.

L’OBV cumule les volumes de manière suivante :

• Quand la valeur clôture à la hausse, tout le volume de la journée est considéré comme un volume de hausse. Le volume de la journée est donc ajouté au cumul précédent.

• Quand la valeur clôture à la baisse, tout le volume de la journée est considéré comme un volume de baisse. Le volume de la journée est donc soustrait du cumul précédent.

La formule de calcul est la suivante :
Clôture à la hausse :
OBV = OBV[n-1] + Volume

Clôture à la baisse :
OBV = OBV[n-1] - Volume

Si les cours n’ont pas varié :
OBV = OBV[n-1]

Il s’agit d’un indicateur cumulatif, puisqu' il est calculé en additionnant les volumes du jour quand les cours montent et en soustrayant les volumes du jour quand le cours descend, de la valeur de l’indicateur en n-1.

Analyse

... de l’OBV seul
Un OBV en hausse montre où se situent les investisseurs avisés du marché. Quand la foule suit le mouvement des prix, l’OBV et la valeur monteront ensemble. Par contre si les cours varient avant l’OBV, on a une non-confirmation. Les non-confirmations arrivent quand le marché se situe dans ses extrêmes.

Si dans une tendance haussière l’OBV devient baissier, cela signifie qu’il y a eu des volumes beaucoup plus importants au cours des séances baissières qu’au cours des séances haussières et cela même si les séances de hausse ont été plus nombreuses. Il y a donc une forte probabilité de retournement à la baisse.

A l’inverse, si dans une tendance baissière, l’OBV devient haussier, cela signifie qu’il y a eu des volumes beaucoup plus importants au cours des séances haussières qu’au cours des séances baissières, et cela même si les séances de baisse ont été plus nombreuses. La probabilité d’un retournement à la hausse devient alors très forte.

La lecture graphique de l’OBV pourra donc être associée à la détection de divergence entre l’évolution des cours et celle de l’indicateur.

... de l’OBV avec sa moyenne mobile
Il est tout à fait possible de calculer une moyenne mobile de l'OBV afin d'utiliser les croisements des deux courbes entre elles. Lorsque la moyenne mobile croise à la baisse l'OBV, cela représente un signal de vente; dans le cas contraire, il s'agit d'un signal d'achat.

La logique qui sous-tend ce système est la suivante : les volumes précèdent la tendance. Lorsque les prix sont stables ou corrigent la tendance, une augmentation des volumes permet d'anticiper les prémices de la reprise de la tendance. De même en fin de tendance, on assiste théoriquement à une baisse des volumes avant que les prix tombent.

Graphique 

Copyright Waldata (c)

Page d'accueil | Contact | Produits | Utilisateurs | Evénement | Entreprise | Conditions générales de vente Waldata.fr | Légalises Dow Jones | Rejoindre une réunion

Marques déposées Copyright © 2013-2014 Waldata - Tous droits réservés